Bourgogne I France


La départementale zigzague entre les champs de blé et les vignobles. Nous roulons tranquillement sous l’œil des buses perchées sur les poteaux électriques…
Soudain, j’aperçois dans le rétroviseur les appels de phare d’une 4L blanche. Le chauffeur nous double en trombe en klaxonnant, et après une longue queue de poisson s’arrête. Les warnings clignotent. Il descend et planté au milieu de la route nous fait de grands signes comme une éolienne. Il est gros et moustachu. Est-il bourré ? Dément ? Nous arrivons à sa hauteur… « Stop ! Stop ! » J’hésite puis je m’arrête.
« — Stop ! Ton feu de stop reste allumé et je ne vois pas quand tu freines !
— Excusez-moi, je sais, il faut que je change le contacteur sous la pédale de frein… »
Après un coup d’œil à notre plaque d’immatriculation :
« — Marseille, je connais bien ! J’y ai pris le bateau pour l’Algérie… Et c’était pas pour des vacances ! Mais c’est beau l’Algérie… Farfeille, fe connais bien… Excusez-moi mon dentier s’est décollé… »
Il est midi, et nous poursuivons notre route sur cette petite départementale avec deux voitures dessus…


onebit_21Pour ouvrir la galerie cliquez sur une photo.
Survolez la photo pour naviguer : à droite pour continuer, à gauche pour revenir.
Mode plein écran : touche F11.



La Bourgogne par les écrivains

Les commentaires sont clos.