Bretagne I France

Vacances en Petite Bretagne

 

Les chemins des écoliers

C’est par les chemins des écoliers, à vol d’oiseau sur la carte routière, que nous arrivons au camping Port-Neuf à Castillon, près de Saint-André de Cubsaq. Un doigt de la Dordogne, des poules, des canards, des ânes, quelques chevaux et même des moutons sont restés coincés ici. Braiments et bêlements, croassements et tintinnabules et plocs des gouttes de pluie sur la toile de tente berceront cette nuit.

À cheval sur les côtes de Bourg et les côtes de Blaye, nous dépassons le Bec d’Ambès, au confluent de la Dordogne et de la Garonne…
Nous suivons maintenant l’estuaire de la Gironde…

Étape à La Rochelle au camping municipal Port Neuf.
Comme la nuit dernière, tintinnabules et plocs mais braiments et bêlements en moins…

France - Charente Maritime - La Rochelle (Tour Saint Nicolas)

La Rochelle (Tour Saint Nicolas) – Charente Maritime

France - Charente Maritime - L'Époids (Port du Bec)

L’Époids (Port du Bec) – Charente Maritime

France - Loire Atlantique - Tharon Plage (Pêcheries sur la plage d'Anjou)

Tharon Plage (Pêcheries sur la plage d’Anjou) – Loire Atlantique

France - Loire Atlantique - Guérande (Paludiers)

Guérande (Paludiers) – Loire Atlantique


La Petite Mer

Camping des Pins à Pénestin.
Eau verte… Falaises dorées… Mer de jade et mine d’or…
De la pluie toute la nuit, mais notre tente est étanche comme la coque d’un sinagot…

France - Morbihan - Vannes (Le port - Sinagot)

Vannes (Sinagot) – Morbihan

Camping de la Grée Penvins, presqu’île de Rhuys, à la pointe de l’estuaire…
Nous louons un bungalow juste derrière la dune à l’abri d’un vent à décoller les oreilles de cochon…
À la pointe d’Arradon, nous prenons la navette pour l’Île aux Moines…
Des voiliers, yawls et plates régatent entre les bouées et les îlots du golfe couverts de genêts et de bruyère, de fougères et de mimosas, leur voilure à peine gonflée par la brise…

France - Morbihan - La Trinité sur Mer (Estuaire de Crac'h)

La Trinité sur Mer (Estuaire de Crac’h) – Morbihan

France - Morbihan - Carnac (Menec)

Carnac (Mégalithe de Menec) – Morbihan

France - Morbihan - Saint-Goustan (La goélette Saint-Sauveur)

Auray, port de Saint-Goustan (La goélette Saint-Sauveur) – Morbihan


Le Bout de la terre

Météo marine…
Ciel variable à vue d’œil, vent iodé sur les golfes et généreux sur les pointes, gavotte de girouettes prévue sur les kers, cumulus blancs, noirs et gris en excès de vitesse…

France - Finistère - Pointe de Trévignon (Barquettes à roulettes)

Pointe de Trévignon – Finistère

France - Finistère - Locquirec

Locquirec – Finistère

La Vision du sermon (La Lutte de Jacob avec l’ange), Paul Gauguin (1888) – National Gallery of Scotland, Édimbourg (Écosse, Grande-Bretagne)

Autoportrait de l’artiste au Christ jaune, Paul Gauguin (1890/91) – Musée d’Orsay (Paris, France)

« J’aime la Bretagne,
j’y trouve le sauvage, le primitif…
Je suis et je resterai un sauvage,
je suis venu établir le droit de tout oser… »

Paul Gauguin (1848-1903)
Lettre à Émile Schuffenecker en 1888

Départ de Morlaix, direction Les Monts d’Arrée…
La lune se noie dans le ciel mauve, tous les oiseaux en chœur chantent l’aube…
Heure bleue… Mélodies et cacophonies…
La brume s’évapore, la terre est chaude et doucement le soleil entre les piles du viaduc monte au-dessus des petits Monts d’Arrée…

« Sables de vieux os – Le flot râle
Des glas : crevant bruit sur bruit…
– Palud pâle, où la lune avale
De gros vers, pour passer la nuit.
– Calme de peste, où la fièvre
Cuit… Le follet damné languit.
– Herbe puante où le lièvre
Est un sorcier poltron qui fuit…
– La Lavandière blanche étale
Des trépassés le linge sale,
Au soleil des loups… – Les crapauds,
Petits chantres mélancoliques
Empoisonnent de leurs coliques,
Les champignons, leurs escabeaux.
»

Tristan Corbière (1845-1875)
Paysage mauvais, Les Amours jaunes

Poète français (Morlaix, 1845-1875). Le recueil de ses vers Les Amours jaunes (1873) passa inaperçu, et c’est Verlaine qui le révéla en citant son auteur dans les Poètes maudits (1883).
Le Petit Robert

France - Finistère - Morlaix (Clémentine)

La Fée, Morlaix – Finistère

Nuit au camping municipal Le Gollen à Sizun au carrefour du Léon et de la Cornouaille, au bord de l’Elorn…
Entre chien et loup, en compagnie des horribles gargouilles, les corbeaux perchés sur les calvaires voient les champs noircir et l’heure de la chasse avancer dans le silence de la nuit étoilée…

France - Finistère - Plougonven (Les Monts d'Arrée)

Plougonven (Les Monts d’Arrée) – Finistère

« Écoute se taire la chouette…
Un cri de bois : c’est la brouette
De la Mort, le long du chemin…
»

Tristan Corbière (1845-1875)
Les Amours jaunes

France - Finistère - Plougonven (Les Monts d'Arrée)

Plougonven (Les Monts d’Arrée) – Finistère

France - Finistère - Guimiliau (Les Monts d'Arrée)

Guimiliau (Les Monts d’Arrée) – Finistère

Huelgoat… Haute Forêt ou Bois Haut…
Dans ce chaos de rochers et de troncs moussus, des sorcières chassent gnomes et lutins, en dehors des sentiers battus aux destinations mystérieuses… La Grotte du Diable, La Roche Tremblante, Le Ménage de la Vierge, La Rivière d’Argent, La Mare aux Fées, Le Sentier des Amoureux…

« De bonne heure, au jour, nous trottons derrière un tout petit guide, éveillé, tout menu… C’est une promenade circulaire à grande allure, et suivant l’inévitable itinéraire : le chaos, d’abord, conglomérat étonnant de blocs éboulés derrière un vieux moulin… “La pierre branlante”, dont les cent tonnes oscillent avec des grâces éléphantines sous quelques poussées rythmées… Il y a vingt ans, frappé de l’inutilité de tous ces gros cailloux, on eut la suave idée de les exploiter comme pierre à bâtir, et, avec une pleine désinvolture, on se mit à les débiter à la scie, à les émietter à la poudre… “La pierre branlante” faillit y passer, et une partie du chaos se transforma en jolis petits moellons plus utiles, évidemment, et surtout de vente plus facile que les grands blocs primitifs. Il fallut une intervention énergique pour arrêter cette mutilation. Mais la plaie est là, cassure blanche, déflorant le site, comme un os brisé traversant les chairs. Plus loin, heureusement, tout est intact : “Le Ménage de la Vierge”, série d’empreintes en creux, se cache mystérieusement au fond d’un amas de roches, tandis que tout en bas, tintent avec un timbre clair comme du métal, les petites cascades de “La rivière d’Argent”. Puis, nous voilà en pleine forêt, et vaste, et touffue : une appétissante salade de grands arbres, de taillis, de ruisselets érodant de gros rochers faufilés à fleur de terre, et s’épanouissant brusquement au grand jour d’une clairière encadrée de sous-bois giboyeux, et cela durant des kilomètres. »

Victor Segalen (1878-1919)
Mort un soir de mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, « Hamlet » ouvert auprès de lui : « Mourir, dormir ? Rêver peut-être… après la mort… cette contrée ignorée dont nul voyageur ne revient… »

France - Finistère - Huelgoat - Le Chaos (Les Monts d'Arrée)

Huelgoat, Le Chaos (Les Monts d’Arrée) – Finistère

Départ de Huelgoat, direction Landernau et Plougastel.
Chaleur extravagante, ciel à peine moucheté par quelques nuages insoumis…

France - Finistère - Presqu'île de Crozon

Presqu’île de Crozon – Finistère

France - Finistère - Presqu'île de Crozon - Camaret (Épaves)

Presqu’île de Crozon, Camaret (Épaves) – Finistère

France - Finistère - Presqu'île de Crozon - Roscanvel (Parc à huitres)

Presqu’île de Crozon, Roscanvel – Finistère

France - Finistère - Douarnenez

Douarnenez, port du Rosmeur – Finistère

France - Finistère - Pointe du Van (Fontaine Saint They)

Pointe du Van, Fontaine Saint They – Finistère

« J’entends le vent du Nord
Qui bugle comme un cor
C’est l’hallali des trépassés. »

Tristan Corbière (1845-1875)
Les Amours jaunes

France - Finistère - Quimper

Quimper – Finistère



Le Pays de la Mer

« — Respire à plein poumon la bonne odeur du goémon…
— Mais ça sent l’œuf pourri ! », dixit Clémentine…
Arrivée au camping Neptune à Lanloup sur la côte du Goëlo. Nous avons loué une caravane, pour une semaine, avec auvent…
Tous les soirs, avant l’apéro c’est l’heure de la pétanque. Les Nordistes du Sud contre les Sudistes du Nord… Au Sud, le terrain est sec, humide, au Nord. Gagner, dépend du terrain et pas de la tactique. Un petit coup de Mistral étouffe une équipe de Nordistes, tandis que la boule du Sudiste en terrain nordiste glisse, dérape, vrille sans jamais se coller au cochonnet. Pétanquer est un art de vivre, ce n’est pas simplement viser le cochonnet ! Les Bretons du Nord ou du Sud pétanquent d’une drôle de manière… ils jouent avec des boules en plastique… des rouges, des vertes, des bleues et des jaunes… Et une boule en plastique emportée par une bourrasque, c’est dangereux ! Des hollandais ont fait un enclos autour de leur tente. Peut-être pour arrêter les boules des pétanqueurs du Nord ?

France - Côtes d'Armor - Bréhec

Bréhec- Côtes d’Armor

Marée basse…
Quelques rayons de soleil piquent avec des reflets d’or les champs et les falaises, l’océan bleu et moutonneux. Quelques voiliers cabotinent sur les côtes, d’autres restent enquillés dans la vase. Nous descendons à pieds jusqu’à l’Anse de Bréhec. Nous trouvons un petit resto au bout du quai. Moules frites de bouchot et saucisses de Bretagne, petit carafon de vin blanc…

Paimpol Nord.
Promenade sur le Sentier des Falaises entre les fougères, mûriers et liserons. Les Macareux jouent sur les crêtes de Gwin Zegal à la Pointe de Plouha. Odeur de bouse et de goémon, harmonie de l’or des genêts et du mauve de la bruyère, du vert des fougères, du bleu de la mer et du blanc de l’écume…

« Quittant ses genêts et sa lande
Quand le Breton se fait marin
En allant aux pêches d’Islande
Voici quel est le doux refrain
Que le pauvre gars
Fredonne tout bas
“J’aime Paimpol et sa falaise
Son église et son Grand Pardon
J’aime surtout la Paimpolaise
Qui m’attend au pays breton” »

Théodore Botrel (1868-1925)
La Paimpolaise

France - Côtes d'Armor - Plouha (Port de Gwin Zegal)

Plouha (Port de Gwin Zegal) – Côtes d’Armor

France - Côtes d'Armor - Cap Fréhel (Anse des Sévignés)

Cap Fréhel (Anse des Sévignés) – Côtes d’Armor

France - Côtes d'Armor - Perros-Hamon

Perros-Hamon – Côtes d’Armor

« Elle arriva à une chapelle, qu’on apercevait de loin sur une hauteur. C’était une chapelle toute grise et très vieille ; au milieu de l’aridité d’alentour, un bouquet d’arbres, gris aussi et déjà sans feuilles, lui faisait des cheveux, des cheveux jetés tous du même côté, comme par une main qu’on y aurait passée. Et cette main était celle aussi qui fait sombrer les barques des pêcheurs, main éternelle des vents d’ouest qui couche, dans le sens des lames et de la houle, les branches tordues des rivages. Ils avaient poussé de travers et échevelés, les vieux arbres, courbant le dos sous l’effort séculaire de cette main-là. »

Pierre Loti (1850-1923)
Pêcheurs d’Islande

France - Côtes d'Armor - Castelmeur (Le Gouffre)

Castelmeur (Le Gouffre) – Côtes d’Armor

France - Ille et Vilaine - Saint-Malo (Fort du Petit Bé)

Saint-Malo (Plage de Bon Secours et Fort du Petit Bé) – Côtes d’Armor

Nuit au camping Kergoal, Pentrez-Plage, à Benodet, entre Saint-Nic et Plomordier.
Moules frites, karaoké, et déluge en apothéose de cette dernière nuit en pays Breton…

France - Côtes d'Armor - Saint-Michel en Grève (Un dimanche à la plage)

Saint-Michel en Grève – Côtes d’Armor

« Je suis né au milieu de la mer
Trois lieues au large ;
J’ai une petite maison blanche là-bas,
Le genêt croît près de la porte,
Et la lande couvre les alentours.
Je suis né au milieu de la mer,
Au pays d’Armor.

Me zo ganet é kreiz er mor Tèr lèu ér méz ;
Un tiig gwenn duhont em-es,
Er benal ‘gresk etal en nor,
Hag el lann e hol en avez.
Me zo ganet é kreiz er mor
E bro Arvor.

Mon père, comme ses aïeux,
Était matelot ;
Une vie obscure et sans gloire,
La gloire, un pauvre n’en a cure,
Nuit et jour sur l’océan bleu
Père fut comme ses aïeux
Traîne-filets.

Me e oé, él é dadeu,
Ur matelod ;
Béùet en-des kuh ha diglod,
Er peur ne gan dén é glodeu,
Bamdé-bammoz ar er mor blod.
Me zad e oé, el e dadeu,
Steleijour-rouèdeu.

Ma mère aussi travaille,
Malgré ses cheveux blancs ;
Avec elle, à la sueur de nos fronts,
J’ai appris, tout petit,
À moissonner et à arracher les pommes de terre ;
Ma mère aussi travaille
Pour gagner du pain…

Me mamm eùé e laboura,

Ha gwenn hé blèu ;
Geti, en hwéz ar on taleu,
Disket em-es bihannig tra,
Médein ha tennein avaleu.
Me mamm eùé e laboura D’hounid bara…

Yann Ber Kalloc’h (1888-1917)
Ar en deulin (À genoux)
Tombé au champ d’honneur le 10 avril 1917 à Urvillers (Aisne).

Ar en deulin est un recueil de poèmes posthumes composés au front. Yann Ber Kalloc’h exprime sa foi chrétienne, l’amour de sa langue et ses sentiments politiques teintés d’autonomisme. Il désire d’abord devenir prêtre mais il doit renoncer à sa vocation car ses deux sœurs et son frère cadet souffrent d’une maladie nerveuse. Or, le droit canon interdisait la prêtrise à ceux dont un ascendant est atteint d’une telle maladie. Il devient répétiteur, et prenant pour pseudonyme son nom de barde, Bleimor (Loup de mer), il collabore à divers journaux régionalistes et autonomistes, dont Le Pays Breton.

Vacances en Bretagne, Bernard Buffet – 1988 © ADAGP


Voir la galerie

Les commentaires sont clos.